Vélo tout chemin (VTC)

Catégorie

Auxiliaires de transport flexibles pour quasiment tous les parcours: les vélos de trekking

Les personnes qui souhaitent un vélo polyvalent opteront pour un vélo de trekking et feront ainsi un choix judicieux. Ses roues robustes s’adaptent en effet à de nombreuses configurations de terrain, quels que soient les besoins. Elles négocient à la perfection les itinéraires urbains longs ou courts, sur les routes ou les pistes cyclables. Même hors des chemins asphaltés, le vélo de trekking est un moyen de transport convaincant sur les chemins de campagne ou les chemins forestiers. Un vélo de trekking est généralement équipé d’une selle confortable au design sportif, avec support de selle à ressort et un guidon à l'allure sportive. Grâce à ces deux caractéristiques de l’équipement, le cycliste aura une position équilibrée.

Fiabilité et plaisir à pédaler: les propriétés d’un vélo de trekking

Les pneus des vélos de trekking sont généralement plus larges que ceux des autres vélos de ville, voués uniquement à une utilisation en milieu urbain. Ils mesurent la plupart du temps 28 pouces, permettant ainsi aux cyclistes d’avancer sans difficultés sur les terrains faciles parsemés de gravier. En outre, le cadre robuste contribue à la grande stabilité du vélo. En fonction de la gamme de prix, des freins sûrs en V ou à disques renforcent le sentiment de sécurité des cyclistes, même s’il roulent à grande vitesse sur un terrain irrégulier. Le dérailleur, qui compte généralement 24 à 30 vitesses, est garant d’un plaisir de conduite illimité et d’une répartition équilibrée des forces, notamment sur les montées raides.

Un multitalent à l’équipement varié

En tant qu’auxiliaire polyvalent, un vélo de trekking possède un équipement complet dont la panoplie répond à toutes les attentes des amateurs de petite reine. Un porte-bagages est un allié solide pour faire des courses en ville comme pour partir dans une longue randonnée à vélo. On peut y fixer solidement paniers ou sacs qui allègent la sensation de charge lorsque l’on pédale. Un pare-boue éloigne eau, salissures et cailloux, ce qui permet aux cyclistes de trekking de rouler sous la pluie, sur des chemins sablonneux ou sur le gravier. En outre, les mauvaises conditions météo ou l’obscurité n’auront aucune prise sur le cycliste grâce à de solides phares, garants d’une vision optimale à tout moment. Pour toutes les questions d’équipement, reportez-vous au guide sur les vélos.