1. Page d'accueil
  2. À vélo dans la nuit
Sécurité dans l’obscurité

À vélo dans la nuit: conjuguer plaisir et sécurité. Nos conseils.

Cycliste portant une veste munie de réflecteurs et un casque réfléchissant, pédalant en pleine nuit sur une voie cyclable.
11. mars 2022

Faire du vélo, c’est se faire du bien. En toute saison. Découvre pourquoi rouler dans l’obscurité peut être grisant et ce à quoi il faut faire attention.

Quand les journées raccourcissent, les conditions d’éclairage le matin, sur le chemin du travail, ou le soir, en rentrant de l’entraînement, changent rapidement. En déplacement dans l’obscurité, la visibilité dans la circulation est particulièrement importante. Nous t’indiquons les points essentiels à observer en matière d’éclairage et d’équipement pour rouler au crépuscule ou la nuit tombée. Nul besoin de renoncer à rouler de nuit. En effet, bouger est particulièrement important durant les longs mois d’hiver. Le sport sous toutes ses formes est un bienfait non seulement pour notre santé physique, mais aussi pour notre santé mentale. Bouger, c’est aussi mieux dormir et multiplier son énergie pendant la journée. En outre, le mouvement apporte de l’oxygène au cerveau, libère des hormones du bonheur et, selon diverses études, est efficace pour chasser angoisses et dépressions.

C’est parti! Ces 11 règles d’or te permettront de te lancer à vélo dans la nuit en toute sécurité.


  1. Licht an – das brauchst du für die optimale Velobeleuchtung
  2. Mach dich auf der Strasse aktiv sichtbar
  3. Das solltest du auf die Fahrt mitnehmen
  4. Zieh dich warm an
  5. Akku geladen? Mach den Materialcheck
  6. Halte Augen und Ohren offen
  7. Passe deine Geschwindigkeit an
  8. Wähle deine Route sorgfältig aus
  9. Fahre lieber in einer Gruppe
  10. Nimm dein Mobiltelefon mit
  11. Hab Spass!

 


1.   Pleins phares! Il te faut un éclairage optimal pour ton vélo

Pour que les autres usagers de la route te distinguent clairement et pour bien voir la route, tu as besoin de lumière. En Suisse, au crépuscule, de nuit et dans les tunnels, un feu non clignotant à l’avant (blanc) et à l’arrière (rouge) est obligatoire. Attention, les feux clignotants ne sont pas autorisés. Choisis un type d’éclairage à plusieurs niveaux et d’une autonomie suffisante. L’éclairage avant, tout comme l’éclairage arrière, devrait être étanche et résistant aux intempéries. Un système d’éclairage à la dynamo ou fonctionnant avec un accumulateur rechargeable est préférable à un éclairage à pile.

Gut zu wissenConseil:

Réduis la puissance de ton éclairage lors des montées: un faisceau lumineux plus court est alors suffisant et tu pourras ainsi économiser la batterie.

 

2. Rends-toi visible sur la route

Chaque fois que tu changes de direction, indique-le assez tôt par un signe de la main correspondant. Renonce aux vêtements sombres et porte un gilet de sécurité réfléchissant ainsi que des bandes réfléchissantes sur tes vêtements, ton casque et ton vélo. La surface réfléchissante renvoie la lumière de l’éclairage public ou d’un autre véhicule, un moyen efficace d’attirer l’attention sur ta présence.

 

Velo-im-Dunkeln-fr_schnitt.png

3. À avoir avec toi

Sois préparé-e à toute éventualité et emporte un feu avant et un feu arrière de réserve. Nous te recommandons en outre de prendre des vêtements de rechange ou à enfiler en sus, ainsi qu’une boisson chaude pour te réchauffer lorsqu’il fait froid. Au cas où, emporte avec toi une lampe frontale et un kit d’outils. La lampe de poche de ton smartphone peut également te dépanner.

4. Habille-toi chaudement

Au crépuscule, les températures peuvent baisser rapidement, et le vent de face est parfois glacial. Avoir froid est tout sauf agréable. Choisis plutôt des vêtements respirants, selon le principe de l’oignon, et n’hésite pas à emporter une couche supplémentaire.

5. Ta batterie est-elle chargée? Contrôle ton matériel

Un pépin technique dans la nuit peut être difficile à régler. Pour prévenir les pannes, tu peux opter pour une chambre à air auto-réparante ou un système tubeless. Pense aussi à faire contrôler complètement ton vélo dans un magasin Bike World, pour ta propre sécurité.

Possèdes-tu un vélo à assistance électrique? Avant de te lancer sur la route, vérifie que la batterie est entièrement chargée.

6. Ouvre grand les yeux et les oreilles!

Prête attention sur la route et garde un œil sur ton environnement, de manière à pouvoir réagir au quart de tour. Une pleine attention à la circulation est importante en toute circonstance, pas seulement à vélo dans l’obscurité. Renonce à écouter de la musique, surtout avec des écouteurs, et laisse ton smartphone dans ton sac ou dans la sacoche de ton vélo.

7.  Adapte ta vitesse

Même avec un éclairage parfait, la visibilité nocturne est moindre. Les contrastes sont plus flous et les obstacles semblent surgir de nulle part. Roule donc plus lentement: tu auras alors plus de temps pour regarder autour de toi. En outre, les autres usagers de la route auront ainsi la possibilité de réagir à ta présence. Un ordinateur de vélo avec un capteur de vitesse t’aide en outre à adapter ton tempo.

img_BWO_BlogP_Biken_im_Dunkeln_TB2_Geschwindigkeit.jpg

8. Choisis soigneusement ton itinéraire

Si tu roules de nuit, choisis des chemins et des endroits que tu connais bien. À la nuit tombée, préfère les routes bien éclairées aux chemins non goudronnés, à la campagne ou en forêt. Sache que le virage où tu accroches bien d’habitude peut être mouillé et te réserver de mauvaises surprises. Si tu t’égares, un GPS te sera très utile pour retrouver ton chemin

9. Évite de rouler seul-e

Dans l’obscurité, il vaut mieux rouler en groupe. Plusieurs phares sont nettement plus visibles qu’un seul. Et puis, faire du vélo à deux ou en groupe, c’est encore mieux! Si tu roules seul-e, informe une personne proche de ton itinéraire.

img_BWO_BlogP_Biken_im_Dunkeln_TB2_Gruppe.jpg

10. Emporte ton smartphone

S’il t’arrive quelque chose, tu pourras ainsi rapidement demander de l’aide. De plus, tu auras sous la main une carte numérique pour vérifier ton itinéraire.

11. Fais-toi plaisir!

Faire du vélo la nuit a aussi ses avantages: il y a moins de circulation et les feux de ton vélo attirent davantage l’attention dans l’obscurité. Même si l’idée de faire du vélo la nuit ne t’emballe pas pour l’instant, lance-toi, tout simplement, et ne t’inquiète pas: une fois bien équipé-e, tu seras certainement bientôt séduit-e par le charme des trajets nocturnes.