Guide des casques de cyclisme

Bon pour la tête – trouvez le casque de cyclisme idéal

En Suisse, à l’exception des utilisateurs de vélos à assistance électrique pouvant rouler jusqu’à 45 km/h, le port du casque à vélo n’est pas obligatoire. Mais il est vivement recommandé. Nos conseils vous révèlent toutes les informations essentielles en matière de ventilation, de système de réglage, de poids, d’entretien et de technologies les plus modernes pour trouver le casque de cyclisme idéal.

Protection en toute situation – les différentes sortes de casques

Le style de casque adapté dépend de la manière dont vous circulez au guidon de votre vélo. Important: veillez à ce que le modèle choisi porte le label de qualité «EN 1078». Il garantit que votre casque a été contrôlé par un organisme spécialisé, qui l’a jugé sûr. Chez Bike World, nous ne vendons que des casques certifiés, garantissant votre sécurité en toute situation.

Gut zu wissenBon à savoir

DIN EN 1078 est une norme de l’UE, que des laboratoires de test accrédités (p. ex. Empa) appliquent à l’échelle européenne. Si un fabricant souhaite mettre un casque sur le marché, son produit doit réussir l’un ou l’autre test. Parmi ces tests, le casque doit supporter une chute de 1,5 m de hauteur sur une surface plane. La norme DIN EN 1080 pour les casques de cyclisme pour enfant se fonde sur cette même norme: dans ce cas, la jugulaire doit en plus s’ouvrir sous l’effet d’une certaine traction, afin par exemple d’éviter un accident sur une place de jeux.


Casque de V.T.T.

Pour sortir des sentiers battus, une protection intégrale est une priorité. Il s’agit donc de protéger la tête de manière optimale en cas de chute, mais également des branches basses qui jalonnent le parcours. Un système de ventilation particulièrement efficace comportant de grands orifices, une visière/écran assurant une bonne vision, même à contrejour, et fréquemment aussi une forme plus basse sur les côtés et à l’arrière de la tête permettent de garantir une plus grande sécurité.


Casque intégral

Les amateurs de downhill aiment la vitesse, les descentes décoiffantes et les sauts audacieux – des conditions dans lesquelles un casque se doit d’être à la hauteur. Les casques intégraux font ici parfaitement l’affaire: pour une protection supplémentaire du visage, ils sont équipés d’un protège-menton, arceau qui peut parfois être démonté. L’idéal pour profiter du soleil et de la brise à la montée et pour se protéger des éventuelles blessures à la descente. Le port de goggles est également recommandé pour se protéger les yeux.


Casque de ville et de trekking

Qui roule essentiellement dans son quartier ou s’adonne au sorties de trekking, où la circulation est peu dense, sera peut-être tenté de laisser son caque à la maison. Nous recommandons toutefois de rester fidèle à cet accessoire protecteur. La bonne nouvelle: ce type de casques se décline en divers modèles et leurs designs n’ont rien à envier à ceux des modèles de ville racés.


Pour les vélos électriques

La loi distingue deux catégories de vélos électriques: les modèles offrant une assistance au pédalage jusqu’à 25 km/h et ceux, appelés S-Pedelecs, dont le moteur offre une assistance jusqu’à 45 km/h. Une vitesse aussi élevée rend une protection particulière indispensable. Le législateur suisse (comme dans l’UE) a donc rendu le port du casque obligatoire pour les utilisateurs de S-Pedelec. Les modèles fermés avec visière en plexiglas sont particulièrement recommandés dans ce cas. Ces casques sont aussi appréciés des autres cyclistes sans assistance électrique, puisqu’ils protègent efficacement les yeux du vent et des insectes.


Casque de compétition

Ces casques sont conçus pour la performance: incroyablement légers, sans écran, ils offrent une aérodynamique idéale et sont en prime très bien ventilés. Autant d’atouts qui font d’eux bien plus qu’un élégant accessoire pour les cyclistes orientés sur la compétition.


Casques pour adolescent et enfant

Pour que le port du casque devienne une évidence, nous recommandons d’intégrer cet accessoire dès les premières tentatives au guidon, afin d’habituer votre enfant à en porter un dès le départ. La palette de casques pour enfant comprend des modèles décorés d’amusants motifs ou des miniatures de modèles très populaires chez les adultes. Et comme partout lorsqu’il s’agit de trouver la forme parfaite, la règle est ici aussi de toujours acheter un modèle adapté et d’en changer à temps, au gré de la croissance des petits cyclistes.

Gut zu wissenBon à savoir

Un casque ne vous protégera efficacement que s’il est intact et en bon état. Ne laissez pas tomber votre casque de cyclisme et remplacez-le après chaque chute ou coup violent. Des dégâts invisibles pourraient avoir été provoqués par de tels incidents, réduisant l’effet protecteur de votre casque. Même les fissures les plus fines peuvent diminuer son efficacité lors de votre prochaine chute. Nous partageons également les recommandations des fabricants, qui conseillent de remplacer de toute manière un casque de cyclisme après cinq ans au moins.


Air frais et poids plume – des géométries de casques variables

Certains d’entre vous se souviennent peut-être de la température qui régnait sous les premiers casques de cyclisme, et le poids que ceux-ci pouvaient avoir. Une bonne ventilation n’est pas seulement agréable, elle est aussi importante pour l’organisme. Lorsque nous circulons à vélo, surtout à haute vitesse et pendant une période prolongée, notre corps s’échauffe et se met à transpirer pour se rafraîchir. Une grande partie de cette chaleur est évacuée par la tête, à moins qu’un casque ne l’empêche. C’est la raison pour laquelle la géométrie des casques actuels est particulièrement légère et dotée de nombreuses prises d’air.


Les qualités intérieures protègent – tout sur la structure du casque et la technologie MIPS

Structure du casque de vélo

En matière de structure du casque, on distingue deux modes de construction fondamentaux: les modèles in-mold et à coque dure. Les deux variantes présentent une couche extérieure dure et une couche intérieure en mousse EPS, répartissant l’énergie des impacts sur une surface aussi vaste que possible pour minimiser la pression exercée sur la tête. Des points essentiels les différencient cependant: dans le cas des constructions in-mold, les couches extérieure et intérieure sont formées et soudées en même temps, ce qui donne en fin de compte une construction très légère et stable. Pour obtenir un casque à coque dure, les deux composants sont assemblés et collés plus tard dans le processus de fabrication. Ce type de construction rend les casques à coque dure un peu plus lourds, mais aussi meilleur marché que les modèles in-mold.

Conclusion: si vous accordez de l’importance à une économie de poids et à une meilleure ventilation, optez pour un casque in-mold. En revanche, les deux types de casques offrent des standards de sécurité équivalents.

Technologie MIPS

La technologie MIPS s’impose depuis quelques années. MIPS signifie Multi-Directional Impact Protection System ou, en français, «système de protection contre les chocs en provenance de plusieurs directions».

Ce système de sécurité est intégré au casque et protège encore mieux la tête des forces de rotation. L’idée qui sous-tend ce système est qu’en cas de chute, le corps peut pivoter et s’immobiliser brusquement. Dans une situation de ce genre, le système MIPS peut bouger de quelques millimètres, ce qui suffit à amortir fortement la force de rotation et à ménager le crâne.

Vous trouverez ici des informations complémentaires sur le mode de fonctionnement du système MIPS


Poser, fermer, prêt? – Un casque de cyclisme parfaitement ajusté en trois étapes

Étape 1

Utilisez un mètre-ruban pour mesurer votre tour de tête. Cette indication en centimètres vous permettra ensuite de trouver le casque qui vous convient – en effet, outre les indications S, M, L et XL, les casques portent aussi toujours l’indication du tour de tête en centimètres. Pour prendre vos mesures, posez le mètre ruban au-dessus des oreilles, faites-le passer à environ 2,5 cm au-dessus de vos sourcils, puis derrière vers la nuque.

Attention: le mètre ruban ne doit pas glisser sur la nuque, mais rester à la hauteur du crane. Si une deuxième mesure donne un résultat différent, optez pour le chiffre le plus grand.

Conseil: si vous n’avez pas de mètre ruban sous la main, utilisez de la ficelle puis mesurez la longueur de celle-ci à l’aide d’une règle graduée.

Étape 2

Le casque est parfaitement adapté lorsqu’il s’arrête juste sur les sourcils.

Important: vous devriez pouvoir glisser deux doigts entre la racine du nez et le casque.

Étape 3

Les sangles de fixation doivent former un Y sous les oreilles et épouser les contours du visage de manière égale des deux côtés.

En plus des sangles de fixation standard, qui peuvent généralement être ajustées en longueur, de nombreux casques sont également équipés d’un dispositif appelé headring ou Run-System, qui permet de porter un bonnet fin sous son casque en hiver. Ce dispositif coulissant peut être ajusté simplement et améliore la tenue du casque sur la tête.


C’est du propre – ou comment nettoyer un casque de cyclisme

Astuce 1:

rangez toujours un casque non utilisé dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière. La chaleur peut endommager la mousse EPS-à l’intérieur du casque. Dans pareil cas, la sécurité ne sera plus assurée.

Astuce 2:

lavez la coque extérieure uniquement avec de l’eau tiède et du savon doux. Les autres détergents peuvent attaquer la coque protectrice (une règle également valable pour les solvants présents dans les autocollants). Pour éviter tout risque, optez pour un produit nettoyant spécial pour casques.

Astuce 3:

le rembourrage peut être détaché du casque et lavé en machine à 30 °C avec un peu de produit de lessive pour linge fin. Laissez ensuite sécher à l’air.


Une vue parfaite à la descente – des lunettes qui ne font pas froid aux yeux

Fan de downhill? Vous connaissez certainement le risque de heurter une branche basse ou avez probablement déjà fait l’expérience d’un jet de boue inopiné. Dans les deux cas, mieux vaut éviter que vos yeux ne soient touchés, raison pour laquelle les amateurs de V.T.T. ne jurent que par les goggles. Ces masques sont complètement fermés et généralement combinés à des casques intégraux. Les tear-offs, des films transparents pouvant être collés sur l’écran du masque et décollés une fois que celui-ci est sale, assurent en outre une vue toujours dégagée. Naturellement, une bonne ventilation est décisive pour éviter l’accumulation de buée dans le masque.


Ombre ou lumière – des lunettes de sport flexibles pour le cyclisme

Lorsque la luminosité change rapidement et souvent, par exemple lorsque vous quittez une route ensoleillée pour vous enfoncer dans la forêt, vos yeux sont contraints de s’adapter sans cesse. Ils se fatiguent alors plus rapidement et la concentration peut se relâcher. Nous recommandons alors de porter des lunettes de sport, dont les filtres s’adaptent en quelques secondes à la luminosité ambiante, vous assurant une vision d’une clarté à toute épreuve et en toute situation. Suivant les fabricants, les lunettes peuvent également accentuer les contrastes.